layout.progressbar

Parlée sur cinq continents, la « langue de Molière » se décline sous des formes, des expressions et des accents très variés, et ne cesse de se réinventer. Embarquez pour un voyage à la découverte de cette diversité linguistique foisonnante !

Qui parle français dans le monde ?

Avec 300 millions de locuteurs, le français est la 5e langue la plus parlée au monde après le mandarin, l’anglais, l’espagnol et l’arabe. C’est aussi la seule langue, avec l’anglais, à être parlée sur cinq continents !

Cependant, nous n’avons pas tous le même usage de la langue française. Selon les pays et territoires, elle peut être apprise en famille ou à l’école, servir professionnellement ou pour des démarches administratives, être utilisée dans les échanges internationaux, les médias, les activités culturelles… Elle n’est parfois maîtrisée que par une partie de la population et cohabite souvent avec d’autres langues.

Vous l’aurez compris, le français est une langue aux multiples visages : une « langue monde » ! Présente de l’Europe à l’Afrique subsaharienne en passant par le Maghreb ou encore le Proche-Orient, elle fait dialoguer des identités diverses et reflète des imaginaires très différents.

La langue française en chiffres*

300 millions de francophones dans le monde, sur 106 pays et territoires
235 millions de personnes font un usage quotidien de la langue française
132 millions d’apprenants du et en français
88 États et gouvernements membres de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF)
32 États et gouvernements ont le français pour langue officielle
Le français est la 5e langue mondiale par le nombre de ses locuteurs
Le français est la 4e langue sur Internet
Le français est la 2e langue étrangère la plus apprise
59 % des locuteurs français quotidiens sont en Afrique

*Source OIF, 2018

 

Une langue, mille saveurs

En voyageant à travers la France ou dans d’autres pays francophones, on s’aperçoit vite qu’une multitude de particularismes lexicaux (appelés « régionalismes » ou variantes francophones) fécondent le français, sans pour autant nous empêcher de communiquer dans une langue partagée. 

Chaque locuteur accommode ainsi la « langue de Molière » à sa guise, selon son identité, son héritage, ses besoins, son environnement… Cette diversité est un gage de vitalité !

Et si nous vous donnions quelques exemples concrets illustrant les variétés locales du français ? 

Voici un petit florilège de mots et expressions francophones savoureux, à déguster sans modération ! Ils sont répartis en trois thématiques évoquées dans le parcours de visite permanent de la Cité internationale de la langue française qui ouvrira prochainement ses portes : l’amour, la révolte et le rire.
  

10 façons de… parler d’amour

  • Avoir un kick (Québec) : [loc. verb.] avoir le béguin
  • Avoir le coup de foudre (France) : [loc. verb.] être pris d’une passion très subite
  • Être bleu de quelqu’un (Wallonie) : [loc. verb.] être épris de quelqu’un
  • Glisser pour quelqu’un (Cameroun) : [loc. verb.] tomber amoureux de quelqu’un 
  • Kaoter (Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Mali, Sénégal, Niger) : [v. tr.] subjuguer, rendre amoureux
  • Poser sa candidature (Côte d’Ivoire) : [loc. verb.] déclarer son amour à quelqu’un
  • Avoir un coup de soleil pour quelqu'un (Haïti) : [loc. verb.] avoir un coup de foudre 
  • Avoir un cœur d’artichaut (France) : [loc. verb.] tomber facilement amoureux 
  • Avoir un goumin (Gabon) : [loc. verb.] avoir une peine de cœur 
  • Chéri(e)-coco (Côté d’Ivoire, Sénégal, Niger) : [n.] petit-ami, petite-amie, flirt

10 façons de… se mettre en colère

  • Être en rote (Wallonie) : [loc. verb.] être de très mauvaise humeur 
  • Mouroutir (Côté d’Ivoire) : [v. tr.] se fâcher, être en colère
  • Avoir la ronfle (Lyon) : [loc. verb.] bougonner, râler en marmonnant 
  • Se pogner avec (Québec) : [loc. verb.] se quereller, en venir aux mains
  • Quinter (Suisse romande) : [v. intr.] se mettre en colère 
  • Monter sur ses grands chevaux (France) : [loc. verb.] se laisser emporter par une émotion, se mettre en colère
  • Être comme lait et citron (Haïti) : [loc. verb.] être fâché, ne pas s’accorder, être comme chien et chat
  • Avoir l’œuf (Corse) : [loc. verb.] bouder, faire la tête
  • Becqueter (Burkina Faso) : [v. tr.] adresser la parole à quelqu’un d'un ton agressif, avoir une prise de bec avec quelqu’un
  • Picasse (Nouveau-Brunswick) : [adj.] de mauvaise humeur 

10 façons de… laisser éclater sa joie

  • Avoir le piton collé (Québec) : [loc. verb.] être incapable d'arrêter de rire
  • Guindailler (Wallonie) : [v. intr.] faire la fête
  • Vernousser (Nouveau-Brunswick) : [v. tr.] s’amuser
  • Se taper sur les genoux (Québec) : [loc. verb.] rire aux éclats 
  • Être plié en deux (France) : [loc. verb.] rire très fort
  • Ambiancer (Côté d’Ivoire) : [v. intr.] s'amuser, faire la fête
  • Zwanzer (Wallonie) : [v. intr.] faire des blagues, plaisanter
  • Gaffer (Madagascar) : [v. intr.] s’amuser, se dissiper, faire le fou
  • Se fendre la poire (France) : [loc. verb.] rire aux éclats
  • Avoir du fun (Louisiane, Québec) : [v. tr.] s’amuser

 

Ce tour d’horizon vous a donné envie d’en savoir plus ? Voici quelques idées pour aller plus loin…

Consultez le dictionnaire des francophones, qui rend compte de l’extraordinaire richesse du français. 

Vous pouvez aussi parcourir le blog « Le français de nos régions », consacré aux variations du français à travers les régions du monde.

Les mots et expressions de tous les pays francophones n'auront bientôt plus de secrets pour vous !

 

Sources :